* Toutes les pièces sont prix unitaire sauf autre indication

AMORTISSEUR

Vous avez dit : amortisseur ?

Un amortisseur est un système destiné à limiter voire supprimer les oscillations d'un objet ou à isoler un objet de vibrations par dissipation d'énergie. Les vibrations libres ou forcées correspondent au mouvement d'une masse sur un ressort. Lors du transfert d'énergie cinétique en énergie potentielle il est possible d'effectuer cette dissipation. De nombreux principes physiques peuvent être utilisés : pertes de charge d'un fluide, frottement, comportement hystérétique, etc.

Différentes techniques

Un simple morceau d'un matériau souple, peut servir d'amortisseur ; ce type d'amortissement permet souvent l'isolation d'une machine ou d'un organe pour des vibrations de faibles amplitudes.

Les systèmes de suspension utilisant des ressorts limitant la transmission de chocs ont souvent besoin d'amortisseurs pour freiner les oscillations dégressives des ressorts.

Le montage de pièces de frictions en contact permanent permet cet amortissement ; ce système est peu coûteux, mais manque de souplesse dans ses réglages. De plus, il comporte des pièces d'usure, impliquant une maintenance régulière.

Les amortisseurs hydrauliques montés sur les véhicules automobiles utilisent les pertes de charge d'une huile circulant dans une enceinte close.

L'huile est contenue dans un cylindre  relié à une de ses extrémités à la partie fixe.

Un piston muni de clapets est relié à la pièce mobile : cette pièce contraint le piston à circuler dans le cylindre par une section réduite.

L'huile passant d'un côté à l'autre du piston avec plus ou moins de facilité freine les mouvements.

Pour assurer une adaptation de l'amortisseur aux différents types de mouvements de la pièce en mouvement ou aux différents types de suspensions, les clapets laissant passer le fluide ont des raideurs différentes.